PEINTURES :
Techniques traditionnelles, selon des procédés anciens, avec lʼemploi de peinture à la caséine, tempéra à lʼoeuf de fabrication maison (ou produits du commerce), chaux grasse , colle de peau, gomme laque, cire, pigments naturels, patines…. pour les décors tout en finesse du XVIIIème, tels que Grotesques, Grisailles, Chinoiseries… en décor mural ou décoration de meubles et objets.
► Peintures à la Caséine (Protéine du lait) et à lʼoeuf (jaune ou blanc ou les deux) :
Ces émulsions naturelles, tempéras, étaient les techniques dominantes au Moyen Age. Elles ont donné des oeuvres parmi les plus solides et les mieux conservées. Avec la caséine et lʼoeuf, on entre dans la catégorie des peintures irréversibles, non solubles à lʼeau. La tempéra à lʼoeuf, très utilisée à la Renaissance (Botticelli), permet un grand raffinement et une finesse dʼexécution incomparable. Vernie, on pourrait la confondre avec la peinture à lʼhuile. Au contraire, la peinture à la caséine est très rigide et implique un coup de pinceau rapide.
► Grotesques :
Au XVème siècle, sont découverts à Rome les restes enfouis (évoquant une grotte, dʼoù le nom) de la Domus Aurea, la maison dorée de Néron, dont les parois sont ornées de décors gracieux, selon des compositions en général ordonnées symétriquement autour dʼun axe central, mêlant arabesques, éléments architecturaux et végétaux et petites figures de fantaisies. Dès lors, les peintres de la Renaissance sʼemparent de ce nouveau style qui connaîtra son apogée au XVIIIème et que lʼon redécouvre aujourdʼhui avec plaisir. La peinture à lʼoeuf est idéale pour réaliser des grotesques aux dégradés subtils. Voir, entre autres, les ouvrages sur Robert Adam.
► Grisaille :
Cette technique est une particularité de la peinture médiévale. Peinture monochrome, en camaïeux de gris ou de couleurs proches du gris, utilisée pour figurer des sculptures en pierre avant de devenir trompe lʼoeil. Ce procédé a souvent été employé, notamment pour donner lʼimpression de relief. La peinture à la caséine est appropriée pour cette technique.
► Chinoiseries :
Nées du goût ancestral de lʼoccident pour les arts orientaux, les “Chinoiseries” sont des décors dʼinspiration chinoise dʼune grande finesse, aux évocations paradisiaques. Contrairement aux grotesques basées sur la symétrie, elles sont construites sur un jeu de déséquilibres qui donnent au final une composition très harmonieuse. Leur apogée se situe vers le milieu du XVIIIème. Pour infos, voir le travail de Jean Baptiste Pillement.

Techniques contemporaines” width=”10″ height=”10″ border=”0″ /> Techniques contemporaines, avec lʼutilisation de gesso et peinture acryliques pour la préparation des fonds et la décoration de meubles et objets, et de peintures alkydes et acryliques pour les décors muraux ornementaux, architecturaux et trompe lʼoeil.

LMDécoration : Bois, meubles en bois, toile, tissus, verre, cuir, murs intérieurs Supports : Bois, meubles en bois, toile, tissus, verre, cuir, murs intérieurs. Les décors muraux peints, tels que trompe-lʼoeil, Grotesques ou autres, peuvent être réalisés sur place, sur des murs préalablement préparés, ou en atelier, sur toile qui sera ensuite marouflée.

MOSAÏQUES :
Mosaïque de verre américain” width=”10″ height=”10″ border=”0″ /> Utilisation de verre américain, verre plat conçu au XIXème par Tiffany. Cʼest un verre coulé (3mm dʼépaisseur en moyenne), coloré dans la masse, avec des effets de matières et traînées de couleurs magnifiques, parfois un léger relief obtenu par incorporation dʼoxydes métalliques lors du coulage du verre en fusion ou par laminage. Il peut être légèrement translucide, irisé ou opalescent. Selon lʼéclairage, les couleurs et les reflets sont changeants, comme lʼéclat dʼun bijou. Collé et jointé, sur meubles, panneaux muraux, miroirs…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *