Un article express entre 2 trucs à faire au boulot parce que Twitter me fait honte quant à la façon dont est interprétée la #JournéeDeLaFemme.

Je ne connais rien de Arash Derambarsh si ce n’est ce qui est précisé sur son profil Twitter mais le fait qu’il ait été retwitté 1 276 à l’heure où je capture cette image, me rend dingue.

La journée de la femme est ridicule

Tu as raison Arash. Elle est aussi ridicule que les 44 % des femmes qui se déclarent avoir été victimes de discrimination au travail, aussi ridicule que les 20 % (oui oui, une sur cinq) qui ont subi un viol ou une tentative de viol et (à moindre mal) aussi ridicule que les différences de salaires constatées entre toi et ta collègue, celle qui partage le même poste que toi.

Un peu de recul et de hauteur

Il est irresponsable de juger ridicule cet événement qui n’est pas fait pour « rendre hommage » mais bien pour rendre compte des situations inégalitaire entre les sexes à travers le monde.

Détail d’importance. La journée de la femme est en fait la journée des Droits de la Femme. Dans ce contexte, je propose au plus 1 200 personnes qui jugent ce tweet pertinent de rendre hommage aux droits de la femme tous les jours. Ça va certainement faire bouger les lignes.

Le choix des mots est important dans ce genre de combat. Rien est à prendre à la légère.

Je regrette que cette journée internationale soit interprétée comme une Saint Valentin ou un premier jour de Soldes.
La Journée des Droits de la Femme n’est pas une fête. Ne rapporte pas une rose à ta femme ce soir, de ne trompe pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *